Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Politique maritime intégrée
 
Conseil Maritime Ultramarin du Bassin Antilles

CONSEIL MARITIME ULTRAMARIN DU BASSIN ANTILLES


Le Conseil Maritime Ultra marin du Bassin des Antilles (CMUBA) a été installé en mars 2016. Il est co-présidé par les deux prefets de région Guadeloupe et Martinique. Le secrétariat du CMUBA est assuré conjointement par la direction de la mer (DM) Martinique et la DM Guadeloupe.


Le CMUBA est chargé d’élaborer le Document Stratégique du Bassin Antilles (DSB Antilles), et peut être amené à rendre des avis sur les textes ou projets qui intéressent le bassin maritime.

 

Ministère de la Mer : création de la DGAMPA

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 mars 2022

Un an après sa création, le nouveau ministère de la mer vient de fixer, par le décret 2022-273 et un arrêté du 28 février 2022, son organisation avec la création de la Direction générale des affaires maritimes, de la pêche et de l’aquaculture (DGAMPA).

La DGAMPA est le résultat de la fusion de la Direction des affaires maritimes (DAM, anciennement rattachée au ministère de la Mer) et de la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture (DPMA, auparavant rattachée au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation), ainsi que de l’intégration des missions relatives à l’organisation et au fonctionnement des capitaineries dans les grands ports maritimes, qui étaient jusqu’alors du ressort de la DST (Direction des services de transport, de la DGITM).

La DGAMPA, chargée de l’élaboration des politiques publiques au service du développement d’activités maritimes durables comprend :
- le service de la pêche maritime et de l’aquaculture durables (économie des pêches et de l’aquaculture, ressources halieutiques, appui scientifique) ;
- le service des flottes et des marins (emploi maritime, gens de mer, navires, flotte de commerce) ;
- le service des espaces maritimes et littoraux (planification maritime, économie bleue, sauvetage, navigation, et contrôle en mer, capitaineries et police portuaire, nautisme et plaisance) ;
- la sous-direction du numérique (développement des systèmes d’information et de communication, management de la qualité).

Éric Banel, ancien directeur des pêches maritimes et de l’aquaculture, est désormais le premier directeur de la DGAMPA.


Télécharger :