Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités

Pêche au lambi : les services de l’État mobilisés pour le respect de la réglementation

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 septembre 2020

Le 20 février 2020, le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des îles de Guadeloupe, au titre de ses compétences, a proposé au préfet de ne pas ouvrir la saison du lambi, prévue initialement du 1er octobre 2020 au 31 janvier 2021.

Habituellement ouverte aux seuls professionnels, la pêche aux lambis se pratique en apnée et au trémail. En dehors de ces périodes, la pêche au lambi est interdite, pour tous, en Guadeloupe. Cette pêche traditionnelle a été victime de surexploitation et la ressource se fait de plus en plus rare.

Dans ce cadre, le préfet approuvé, par arrêté préfectoral, cette proposition et aucune pêche de lambi ne sera autorisée pour la saison 2020/2021.

Cette mesure pourrait être prolongée sur 3 ans après évaluation de la ressource par le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des îles de Guadeloupe.

La direction de la Mer de Guadeloupe qui, sous l’autorité du préfet, coordonne l’action des services de l’État dans le domaine du contrôle des pêches, met en œuvre un dispositif dédié pour arrêter et sanctionner les contrevenants.
Qu’il s’agisse de la pêche illégale du lambi ou de la détention illégale de ce coquillage les contrevenants s’exposent à des amendes administratives et des sanctions pénales qui peuvent aller jusqu’à 22 500 € et six mois d’emprisonnement.

Documents annexe :
Délibération 03/2020 portant sur la pêche au lambi
Arrêté n°398/2020 portant sur l’approbation de la délibération 03/2020


Télécharger :