Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Informations COVID-19

Covid-19 - Réouverture de l’accès à la mer pour 19 communes de Guadeloupe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 mai 2020 (modifié le 21 mai 2020)

Ce mercredi 20 mai, le préfet de la région Guadeloupe a statué sur les demandes des maires pour déroger au principe général de fermeture des plages. Retrouvez ci-après la liste des plages autorisées et les conditions d’accès.

Sur la base des dispositions mises en œuvre par chaque maire afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur, le préfet a pris un arrêté pour permettre à 19 communes, la réouverture de l’accès à la mer, dès ce jeudi 21 mai.

Ces dispositions doivent être affichées de manière claire aux différents points d’accès aux plages. Il y est également indiqué le type d’activité autorisées et les heures d’ouverture ; les plages sont toutes fermées entre 11h30 et 14h30.

Parmi les activités autorisées, la baignade, les soins thérapeutiques en mer, les sports nautiques, aquatiques et subaquatiques sont permis dès lors qu’ils sont pratiqués en individuel, hors structure, et avec son propre matériel. Ces activités sont également autorisées depuis la mer et le littoral, hors plages.

La course à pied et le jogging sont également autorisés.

L’accès à la plage ne saurait conduire à la création d’un rassemblement simultané de plus de 10 personnes. Les groupes doivent être distants les uns des autres.

Le principe de plage dynamique exclut l’occupation prolongée, de manière assise ou allongée, de l’espace conduisant à la mer, ainsi que la consommation de nourriture et de boissons alcoolisées.

La pratique des sports autres que ceux pré-cités sont interdits, tout comme le bivouac ou le camping ainsi que la vente ambulante de quelque nature que ce soit.

Sur la plage et les parkings environnants sont également interdits :

  • les barbecues et les pique-nique ;
  • la location ou le prêt à titre gracieux de tout matériel ou équipement de plage, d’engin ou d’équipement nautique, aquatique ou subaquatique ;
  • l’enseignement, l’animation et l’encadrement des activités sportives, qu’elles soient réalisées par une association ou une entreprise.

Les services de l’État (direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale) travaillent avec ces opérateurs en vue d’une ouverture début juin si les protocoles sanitaires spécifiques sont respectés (nettoyage des équipements, modalités distanciées du briefing /cours.…).

Arrêtés préfectoraux du 20 mai 2020 - Par commune (format pdf - 6.7 Mo - 21/05/2020)